Assurance emprunteur : Enfin le changement à tout moment ?

Les députés ont adopté le 25 novembre une proposition portée depuis des années par la députée Patricia Lemoine permettant le changement d’assurance emprunteur à tout moment !

assurance emprunteur, économie, changement, courtier, prêt, immobilier

Rappel : 2010 – La loi Loi Lagarde permet aux particuliers de faire le choix : l’assurance emprunteur proposée par la banque ou l’assureur de son choix.

2014 – La Loi Hamon, permet de changer à tout moment d’assureur seulement la première année du prêt.

2018 – L’amendement Bourquin, lui, permet le changement d’assurance pendant toute la durée du prêt mais seulement à date anniversaire (conditions équivalentes et demande à faire minimum 2 mois avant auprès de la banque).

Avec ce nouveau vote l’objectif est de pouvoir changer à tout moment (sans contraintes) !

Quels avantages pour les emprunteurs ?

L’assurance emprunteur garantit une prise en charge de tout ou partie du crédit en cas d’accident ou de maladie, débouchant sur un décès, une incapacité à travailler ou encore une invalidité. 

A l’heure actuelle 88% de ces assurances sont celles proposées par les banques ! Par méconnaissance de la part de l’emprunteur ? Par la pression d’obtenir une meilleur taux si on souscrit une assurance ? 

Ces assurances représentent un gain important pour les organismes bancaires. Lorsque les taux d’intérêts sont bas il est d’autant plus nécessaire de trouver d’autres sources de revenus.

Avec cette ouverture à la concurrence c’est le consommateur qui va pouvoir en bénéficier.

Le gain varie suivant plusieurs facteurs : selon la durée du prêt restante, l’âge des emprunteurs, de la profession, des conditions de santé, fumeur ou pas, des couvertures souscrites et du pourcentage par emprunteur. En moyenne le gain est estimé à 7800 € (avec de très grosses variations).

Lors d’un changement d’assurance, les caractéristiques et garanties de l’assurance doivent être au minimum égales à l’ancienne, voire supérieures ! En effet, il peut être intéressant et judicieux selon l’âge de profiter de ce changement pour augmenter ses garanties (problème de santé à venir) sans au final payer plus !

A noter que sur les anciens prêts les assurances sont calculées sur le montant emprunté initial ! Alors que les nouvelles sont calculées sur le capital restant dû, ce qui vous permet une économie déjà de 50 % !

C’est un levier pour augmenter le pouvoir d’achat sans que l’Etat n’ait à intervenir financièrement. 

DM conseils assurance emprunteur, courtier

Exemple : 2 co-emprunteurs assurés à 100%, emprunt de 200.000 € à 1.5% sur 300 mois. (soit pour l’ancienne assurance une cotisation de 83,3€/mois)

Quels risques ?

Le premier est celui déjà vécu l’année dernière, c’est à dire l’annulation du vote des députés par la commission mixte paritaire influencée par le lobbying bancaire qui a gros à perdre sur ce marché.

Le deuxième peut aussi avoir une conséquence indirecte sur les emprunteurs plus âgées ou en moins bonne santé avec le fait « d’individualiser » les assurances au lieu de les « mutualiser ». Cela peut dans certains cas aboutir  à un refus de prêt car on peut dépasser le taux d’usure.

Et vous ? Combien pouvez-vous économiser ?

Je reste à votre disposition pour étudier vos assurances emprunteur et vous trouver la meilleure solution en terme de garanties et de coût.

DM conseils : Damien Merceron, conseiller en investissements financiers sur les Deux-Sèvres et départements limitrophes, vous accompagne dans la recherche de financements: prêt immobilier, regroupement de crédits, prêt professionnel et assurance emprunteur, placements. Contactez-moi !